Blog

Des vitraux comme du papier peint

#StainedGlassPattern
#MotifsVitrauxMultiFormats
#ExclusiveArtGlassPattern

AMoreauGlassPattern_OakDepuis plus de 15 ans, je dessine des vitraux comme on compose un tableau ou une illustration : à partir d’un format donné.

Le vitrail peut cependant être abordé sous un autre angle. Mon idée actuelle consiste à créer une série de motifs répétitifs qui peuvent se décliner dans divers formats ou couleurs. A partir d’une grande surface de motifs, il s’agira alors de définir un cadrage particulier selon le format de la porte, de la fenêtre, du plafonnier ou de toute autre surface que l’on souhaite habiller.

Ce concept particulier de vitrail convient bien à l’architecture moderne et devrait faciliter les collaborations avec architectes, décorateurs ou designers d’intérieurs.

 

Ce premier design graphique « Herbes » s’inspire directement de mon environnement paysager où bougent avec le vent les champs encore verts d’orges fourragères. Il pourrait être décliné dans d’autres tons, comme les beiges ou les ocres.

D’autres modèles exclusifs suivront. Ils pourront être consultés à l’atelier, adaptés au goût du client si besoin. Des questions techniques peuvent évidemment surgir en fonction des dimensions et seront dès lors à résoudre au cas par cas.

 

dscf8308-e1569942857691.jpg

 

©Aurelimo2019_StainedGlassGraphicDesign_Orge.jpg

 

 

Bleu

 

DSCF6332Après un lapin bleu en 2008 suivi d’un chat bleu en 2010, c’est un renard bleu qui m’a été demandé en 2019 pour de nouveaux clients privés, quelque 10 ans plus tard…  Cette série bleue s’étale ainsi dans le temps. Elle relève du domaine de l’illustration, une de mes premières passions, tournée vers le monde de l’enfance, son imaginaire  ludique et poétique, qui donne une place de choix au règne animal sans se soucier des codes de représentation réaliste.

Alors que le Chat bleu et le Lapin bleu avaient les yeux clos, ce sont des yeux bien ouverts que j’ai souhaité pour ce Renard bleu au terrier, en observateur attentif.
Il est amusant de noter que le fond blanc transparent en arrière-plan  inverse le point de vue habituel du spectateur qui se retrouve comme placé à l’intérieur du terrier et non en dehors, ce qui crée une forme d’intimité.  Au lieu d’être sombre, ce fond  transparent fait pénétrer la lumière et le paysage dans le vitrail. La bouche du terrier exprime à la fois le dehors et le dedans, point de bascule du réel à l’imaginaire.

SAM_0067D’un point de vue technique, la fusion du verre à chaud et la peinture sur verre que j’expérimente constamment dans ma production de bijoux donne le relief aux yeux.  Pour la fourrure de la queue, j’ai opté pour un verre blanc particulier qui se teinte de doré au soleil et transforme sensiblement la perception que l’on a du vitrail, un peu comme à la tombée du jour.

 

Renard bleu
Le renard bleu – tous droits réservés.
Renard bleu au soleil...
Le renard bleu – tous droits réservés.

Enfin, dans cette micro-série, on peut remarquer la récurrence d’un verre bleu flammé qui apparaît dans chaque « tableau ». C’est bien ce dont il s’agit en ce qui concerne le Renard bleu et le Chat bleu.
Munis d’anneaux, ce sont des vitraux-tableaux. Ils ne sont pas destinés à garnir une porte ou une fenêtre mais doivent être suspendus. Ils sont mobiles.
Le lapin bleu (visible à l’Hôtel de ville de Virton) se présente un peu différemment. Il s’agit d’une sculpture sur pied.  Le vitrail circulaire est enchâssé dans un cerclage métallique qui peut pivoter sur un axe. Dans mes premières collaborations, la structure a été réalisée à l’époque par le ferronnier Benoît Jacquemin (Au savoir fer, Arville).

 

7 un Arbre

Première oeuvre du collectif d’artisans Sylv’Art

 

7unArbre-Sylv'ArtInvités par le centre culturel de Libramont pour une première exposition, le collectif d’artisans Sylv’Art, dont je suis co-fondatrice avec 6 autres artisans, s’est lancé le défi de réaliser une oeuvre collective, pour incarner nos valeurs et techniques.  Au total, réparties sur 7 têtes, un peu plus de 250 heures de travail ont été nécessaires à la réalisation de cette pièce.

Le thème de l’arbre s’est imposé assez naturellement au groupe, en relation avec le massif forestier du territoire qui nous porte, à savoir les communes de Libramont, Saint-Hubert, Tellin et Libin.

D’un point de vue technique, l’idée première d’une conception en « tranches » est de Pascal Es.
Des principes généraux ont d’abord été décidés en groupe puis la conception graphique m’a été confiée. Elle évoque mon travail du vitrail en 2D avec ses cloisonnés pour le verre, mais dans le but d’intégrer les matières que travaillent les 7 membres actuels du collectif.

 

Marie-Ange Thiry, le tissu
Pascal Es, le carton
Tatiana Goujon, le cuir et la céramique
Aurélie Moreau, le verre
Caroline Duchêne, le fer
Olivier Baudri, le bronze
Eric Legrand, le cuivre et le laiton.

En ce qui concerne la réalisation, sur base de mes plans agrandis à échelle par notre coordinatrice Charlotte Poncelet (GAL Nov’Ardenne), la structure en métal a été façonnée et soudée par 3 membres du groupe : Eric Legrand, Olivier Baudri et  l’Atelier du fer.
Olivier Baudri s’est chargé du sablage ainsi que de la mise en peinture.
Un système de fixation particulier a dû être trouvé pour chaque matière. Le tissu a demandé le plus de temps de fixation pour Marie-Ange qui a eu recours à des boutons. Les parties en bronze d’Olivier ont été réalisées à partir d’un moulage d’écorce de chêne. Dans l’ensemble de nos matières, nous avons joué spontanément sur les contrastes :  lourd/léger, plein/vide, mat/brillant, opaque/transparent, lisse/rugeux…

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Notre sculpture est actuellement visible pour quelques mois à la Maison communale de Libramont-Chevigny.

 

Liouville, une galerie pas comme les autres

Pas besoin de prendre l’avion pour être dépaysé.e.s

Invités d’honneur pour une exposition du 6 avril au 2 juin 2019, c’est avec une curiosité renouvelée que j’ai déposé cette semaine à Liouville, les deux papillons réalisés en collaboration avec Xavier Embise.

 

Expo Liouville 2019

 

 

Salamandre-LiouvilleA 150 km de Libramont en ligne droite vers le Sud ou une centaine de km depuis Virton,  La Salamandre à Liouville est une galerie pas comme les autres, en Meuse française.

Couplée à la fonderie d’art « L’Athanor » , elle se situe à deux pas du très beau site ornithologique du Lac de Madine. C’est en sillonnant un paysage large et verdoyant, parsemé de vergers en fleurs que je vous invite à découvrir ce lieu insolite, un havre de tranquillité, en pleine campagne. Amoureux de nature, de vieilles pierres, de terroir et de savoir-faire, vous y trouverez votre bonheur. Yvan, fondeur d’art, vous y recevra avec une rare gentillesse, en semaine sur rendez-vous (salamandredemeuse@gmail.com) ou le week-end (entrée libre).

 

Vous aurez l’occasion d’y découvrir entre autres, le travail du collectif verrier Kaleidosco, composé de 5 jeunes femmes de talent. Une démonstration de coulée de bronze et d’autres ateliers sont prévus le week-end du 6 et 7 avril dans le cadre des JEMA 2019 (journées européennes des métiers d’art). Le programme de ce week-end à la Salamandre est à disposition ici  ou plus visuel ici, sur leur page facebook.

Avec un petit rayon de soleil en prime, je vous souhaite de belles découvertes!

 

vegers

 

 

 

Vitrail & design?

 

J’ai eu le plaisir en 2018 de travailler pour le designer bruxellois David Rutten. Habituée  à manier quantités de couleurs, je me suis pliée au jeu de réaliser techniquement au mieux son projet, pratiquement monochrome.

détail opale

Audacieux, ce designer a conçu dans le cadre d’une rénovation d’appartement de style Art déco à Bruxelles, un vitrail, du sol au plafond, de près de 2,70m. Paroi lumineuse entre une cuisine bien éclairée et un hall d’entrée plus sombre, ce vitrail est soutenu par une structure métallique très fine découpée au laser, thermolaquée.  Il présente un dessin épuré de vagues dans un dégradé subtile de verres gris soufflés à la bouche, de fabrication européenne. C’est à Patrick et François Valentin, de la société Arcalu à Bastogne que l’on doit la réalisation de la structure métallique tandis que je fabriquais les dix panneaux à assembler tel un puzzle.

Alliant design, artisanat et technologie moderne, la sobriété qui résulte de l’ensemble témoigne, à mon sens, de possibilités nouvelles pour le vitrail en terme d’aménagement d’intérieur.

 

opale2
Copyright 2018 – Aurélie Moreau/David Rutten

 

EXPO -ART²- 24ème salon des Métiers d’art 15/09>14/10 2018

Plus qu’une semaine!

Chaque année, le salon wallon des Métiers d’art met en lumière dans un même lieu le talent des artisans d’art des différentes provinces wallonnes. Pour l’édition namuroise, le défi de s’associer en duo nous a été lancé afin de combiner les matières, les pratiques et les idées.  La rencontre des univers personnels de chacun a donné lieu a des créations inattendues exposées dans une galerie éphémère, à la Vieille ferme de Godinne encore jusqu’au 14 octobre.

Petit retour en images sur cette exposition à travers quelques photos prises lors du vernissage.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Oeuvres à 4 mains!

24ème salon des métiers d’Art à la Vieille ferme de Godinne (Yvoir)
14/09 > 15/10 2018

du mercredi au dimanche – entrée libre

« Que se passe-t-il lorsque vous associez un graveur et une relieuse, une styliste et un maroquinier, un bijoutier et un artisan du papier? C’est le défi lancé par la Province de Namur à une sélection d’artisans wallons… Défi relevé par 11 duos aux talents multiples qui ont fusionné leurs pratiques pour trouver un point de rencontre artistique. Le résultat de ces recherches à 4 mains est présenté au 24ème salon wallon des Métiers d’art. Chaque année, ce dernier est organisé par une des 5 provinces wallonnes. »

 

libellule Xavier Embise
Libellule bleue, copyright Xavier Embise.

J’aurai le plaisir d’y présenter deux pièces réalisées en collaboration avec le sculpteur Xavier Embise (Nassogne). Suite à une première collaboration où j’ai confectionné selon ses gabarits  des ailes de verre uni pour deux libellules et un papillon, nous avons décidé de pousser plus loin notre association. Deux papillons aux ailes de vitrail  verront le jour très prochainement à l’occasion de cette exposition. Le dessin des ailes du premier s’inspire directement de la piéride de l’aubépine, papillon de jour blanc et espèce locale, dont la transparence des ailes évoque à l’évidence un vitrail. Un deuxième papillon quant à lui coloré, déclinera des bleus et des verts. il sera représenté « en vol ».

 

Au plaisir de vous rencontrer lors du vernissage en présence de nombreux artisans exposés + concert du groupe « Made in Belgium » (accordéon et violoncelle), le samedi 22 septembre à 17h, dans la Grange de la Vieille ferme de Godinne, rue du Prieuré 1, 5530 à Yvoir. Confirmation de présence souhaitée par les organisateurs soit par téléphone au 081 77 52 84 et au 081 77 51 79 ou par mail à office.metierart@province.namur.be

 

Sylv’Art, un collectif d’artisans

Naissance d'un collectif d'artisansCe 14 juin dernier, j’ai eu le plaisir de participer à la conférence de presse organisée par le GAL Nov’Ardenne pour officialiser l’existence de Sylv’Art, notre collectif d’artisans! Au programme; mot de bienvenue par notre coordinatrice, Charlotte Poncelet,  explication du projet, découverte de notre logo, signature de la charte d’adhésion qui précise nos valeurs et enfin, drink festif, dans les tout nouveaux locaux du centre Atis, gentiment mis à notre disposition sur la place principale de Sylvart_LOGO_Final feuilles2Saint-Hubert.

Notre collectif a pris forme progressivement, en quelques mois, sous l’impulsion première de Michael Ismeni qui travaille aujourd’hui au Centre culturel de Libramont-Chevigny.  Des objectifs ciblés du Gal (groupe d’action local) ont rencontré ceux de plusieurs artisans créateurs et/ou restaurateurs, curieux de voir où cette aventure pourrait nous mener. Actuellement, le collectif regroupe  sept artisans aux talents variés. Verre, terre, métal, carton ou tissus, ce sont autant de matières à travers lesquelles s’expriment les membres du collectif,  dans leurs métiers respectifs. Le collectif vise principalement à favoriser les échanges d’idées et le partage d’expériences. Il encourage les collaborations grâce aux rencontres qu’il peut organiser.  C’est un groupe qui peut aussi servir de relais d’information autour de la thématique de l’artisanat d’art (marchés, expositions, formations) sur un territoire donné. Il concerne les communes de Libin, Libramont-Chevigny, Tellin et Saint-Hubert.

Qui en sont Les membres fondateurs ?

  • Caroline Duchêne (Atelier du fer à Libin) – Fer
  • Tatiana Goujon (Atelier t’Air à Redu) – Terre et cuir
  • Eric Legrand (Dinanderie à Bras) – Métal
  • Olivier Baudri (Art campanaire à Tellin) – Métal
  • Pascale Es ( Savewood à Saint-Hubert) – Carton
  • Marie-Ange Thiry et Robert Frognet ( La Chlamyde à Libramont) – Tissus
  • Aurélie Moreau (Vitrail à Nimbermont) – Verre

Si vous souhaitez plus d’infos, vous pouvez retrouvez les membres actuels et notre actualité sur : http://sylvart.strikingly.com/

ainsi que sur notre page facebook !  https://www.facebook.com/CollectifSylvArt/

Mots

 

flyer Sylv'Art

 

Verre et récup!

Le verre …ce matériau magique dont les premières fabrications remonte à l’antiquité, fait partie de notre quotidien…  Aux multiples usages et recyclable à 100%, il a encore de beaux jours devant lui.

Intéressée par l’écologie, je vous fais part  avec plaisir de mes quelques détournements de bouteilles en objets décoratifs simples et efficaces.

Tourie décorative

J’ai transformé cette tourie cassée par accident, en lampe à poser. J’ai pratiqué une découpe elliptique de la partie de verre endommagée et j’ai ensuite rodé les bords pour les rendre non-coupants. Cette ouverture permet l’introduction d’une guirlande lumineuse. Positionnée à l’arrière de la tourie, l’ouverture paraît presque invisible et suscite l’interrogation de nombreux visiteurs 😉

 

Lampes bouteilles  et Aloe vera

En découpant des bouteilles de vin – mes préférées sont celles d’un très bon petit vin d’Alsace bio 🙂 – j’obtiens deux objets déco d’un seul coup !

La partie supérieure des bouteilles me permet de faire des lampes ; baladeuse, suspension simple ou triple…

La partie inférieure va servir de récipients pour de jeunes aloe vera!

 

 

Ces différents modèles sont disponibles et adaptables à l’envie, à l’atelier sur commande.