Bleu

 

DSCF6332Après un lapin bleu en 2008 suivi d’un chat bleu en 2010, c’est un renard bleu qui m’a été demandé en 2019 pour de nouveaux clients privés, quelque 10 ans plus tard…  Cette série bleue s’étale ainsi dans le temps. Elle relève du domaine de l’illustration, une de mes premières passions, tournée vers le monde de l’enfance, son imaginaire  ludique et poétique, qui donne une place de choix au règne animal sans se soucier des codes de représentation réaliste.

Alors que le Chat bleu et le Lapin bleu avaient les yeux clos, ce sont des yeux bien ouverts que j’ai souhaité pour ce Renard bleu au terrier, en observateur attentif.
Il est amusant de noter que le fond blanc transparent en arrière-plan  inverse le point de vue habituel du spectateur qui se retrouve comme placé à l’intérieur du terrier et non en dehors, ce qui crée une forme d’intimité.  Au lieu d’être sombre, ce fond  transparent fait pénétrer la lumière et le paysage dans le vitrail. La bouche du terrier exprime à la fois le dehors et le dedans, point de bascule du réel à l’imaginaire.

SAM_0067D’un point de vue technique, la fusion du verre à chaud et la peinture sur verre que j’expérimente constamment dans ma production de bijoux donne le relief aux yeux.  Pour la fourrure de la queue, j’ai opté pour un verre blanc particulier qui se teinte de doré au soleil et transforme sensiblement la perception que l’on a du vitrail, un peu comme à la tombée du jour.

 

Renard bleu
Le renard bleu – tous droits réservés.
Renard bleu au soleil...
Le renard bleu – tous droits réservés.

Enfin, dans cette micro-série, on peut remarquer la récurrence d’un verre bleu flammé qui apparaît dans chaque « tableau ». C’est bien ce dont il s’agit en ce qui concerne le Renard bleu et le Chat bleu.
Munis d’anneaux, ce sont des vitraux-tableaux. Ils ne sont pas destinés à garnir une porte ou une fenêtre mais doivent être suspendus. Ils sont mobiles.
Le lapin bleu (visible à l’Hôtel de ville de Virton) se présente un peu différemment. Il s’agit d’une sculpture sur pied.  Le vitrail circulaire est enchâssé dans un cerclage métallique qui peut pivoter sur un axe. Dans mes premières collaborations, la structure a été réalisée à l’époque par le ferronnier Benoît Jacquemin (Au savoir fer, Arville).

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s